mardi 14 octobre 2014

Dégustation octobre 2014

Ce samedi 11 octobre, comme l'annonçait le programme, la "Grosse Dégustation" de Chartreuse avait lieu aux caves Bossetti, la seconde de l'année après celle de mars. Une nouvelle fois, amateurs, fous de Chartreuse, curieux ou simples passants avaient l'occasion de passer un bon moment autour de la liqueur des chartreux. Le blog était sur place, aperçu de la journée.
 

Au stand dégustation 8 grandes bouteilles étaient alignées ; des jéroboams, dont une pièce unique, conçue pour l'événement, la Santa Tecla jaune de l'année avec le lion en contre étiquette. Olivier et Sylvain officiaient : Verte 250 ans, MOF, 9ème centenaire, cuvée des fous de chartreuse, VEP jaune et verte, il y avait même du génépi. Le tout en bouteilles de 3 litres, bravo pour le service.
 
A deux pas de là, le grand buffet présentait un éventail de mets à base de chartreuse :
Que de bonnes choses, coup de cœur pour le foie gras à la myrtille. Le jambon ibérique s'accordait très bien avec la VEP verte et les créations éphémères du confiseur et chocolatier Mazet ont fait des heureux avec la Santa Tecla jaune 2000.
 
Et toujours des échanges et de la bonne humeur, de nombreuses animations, des cadeaux à la pêche miraculeuse, des cocktails au jus de gingembre frais et d'autres surprises sur le stand du blog !  Beaucoup de visiteurs au final et une équipe de France 3 sur place le matin accueillie par Philippe.
 
Un grand merci aux Caves Bossetti et à Chartreuse Diffusion pour cette très belle journée. Une attention toute particulière pour Philippe, bravo et merci à lui !
 
Voir aussi :

dimanche 5 octobre 2014

Dégustation ce samedi 11 octobre



Grande dégustation chartreuse aux caves Bossetti à Paris samedi 11 octobre : Découvrez le programme de la journée. Série spéciale de jéroboams, buffet aussi alléchant que varié, multiples animations... Comme d'habitude Philippe nous régale et la journée s'annonce prometteuse.
 
Le blog vous donne rendez-vous sur place !

mercredi 24 septembre 2014

Tarragone, 14 septembre

Dimanche 14 septembre, jour de fête à Tarragone, ou plus précisément le jour du commencement des fêtes annuelles de la Santa Tecla ! Rodolphe était sur place, il nous raconte :

 "A 11h place Santiago Russinyol et sous les porches de la rue Merceria, les différents restaurateurs de l'association de la Part Alta nous invitent à découvrir, sous forme de bouchées, ce plat traditionnel de Tarragone, l'espineta amb cargolins (épinette aux escargots). Parmi les différentes versions il y en avait évidemment une à base de chartreuse.
 
A partir de midi, sur la place de la Font c'est au tour des Castellers de se lancer dans la fête avec différentes construction de leurs fameux châteaux humains, édifiés par quatre groupes de la ville. Ensuite à 13h30, aux pieds de la Cathédrale, arroces del domingo (riz du dimanche). 
 
Dans l'après-midi direction le théâtre de la ville qui accueille une exposition sur les 250 ans de la chartreuse verte, plus petite qu'à Voiron mais toute aussi intéressante ! Et après ça une petite glace à la Chartreuse chez Raffa Gelati.
 
19h30 c'est le lancement officiel des festes de la Santa Tecla avec l'annonce des ménestrels depuis le balcon de la mairie et les traditionnels onze coups de mortiers et autres pétards. Le public enthousiaste se retrouve sous une pluie de petits papiers avec l'inscription “Visca Santa Tecla”. Que les fêtes commencent !
 
Après toutes ces émotions il reste encore à se diriger place du forum pour boire la fameuse mamadeta, la boisson officielle des fêtes à base de chartreuse et de granité citron. Pour finir nous avons dégusté de très bons tapas et une mamadeta aux fruits rouges dans un resto conseillé par Marianne, au nom évocateur (chartreuse verte en phonétique) près de la Cathédrale. Et toujours différentes vitrines de cavistes ou d’une boulangerie décorées aux couleurs des fêtes et de la chartreuse. 

Quelle belle journée, et vivement l'an prochain pour cette fois vivre le final de ces superbes fêtes de la Santa Tecla."
 
[Merci  à Rodolphe et  Sandrine pour les photos]
Voir aussi :

samedi 13 septembre 2014

Santa Tecla 2014

La rentrée passée, voici venu le temps des fêtes de la Santa Tecla, du 14 au 24 septembre à Tarragone. Découvrez le programme officiel des festivités.
 
Pour l'édition 2014, c'est la figure altière du lion qui est à l'honneur sur les visuels, le lleons en la roca de Santa Tecla. Personnage central du bestiaire local et des processions populaires, il est avec l'aigle un des emblêmes de ces réjouissances traditionnelles. La cuvée spéciale de liqueur jaune à 43° reprend comme chaque année l'affiche en contre-étiquette, mais cette fois-ci ce n'est pas le cas de la chartreuse verte...

250 anos
En effet, en l'occasion de l'anniversaire de la liqueur verte, il n'était pas question de ne pas célébrer la chose à Tarragone ! Aussi cette année durant les fêtes seront commercialisées des bouteilles de chartreuse verte avec la présentation des 250 ans, avec une contre-étiquette traduite du français. Par ailleurs, une partie de l'exposition « 1764 – 2014 Chartreuse Verte, une histoire qui ne fait que commencer » a été reproduite à Tarragone en complément de plusieurs animations.

Voir aussi :

dimanche 31 août 2014

Elixir végétal de Tarragone

Après le laboratoire pharmaceutique de la distillerie de Tarragone, penchons plus en détail sur son produit phare, l'élixir végétal et ses spécificités lorsque produit en Espagne lors de l'exil des Pères Chartreux. A la clé quelques documents peu communs.

La présentation et son évolution
Expulsés de France en 1903, les moines reprennent la production de leur liqueur, mais également de leur fameux élixir de longue vie, dans une distillerie mise en place pour l'occasion à Tarragone. La présentation de ce dernier est conforme à la nouvelle identité visuelle des produits des chartreux en Catalogne.


Illustration détaillant la présentation de l'élixir végétal fabriqué à Tarragone par les Pères Chartreux







Sur l'étiquette au format carré, on retrouve le symbole cartusien et le losange jaune et vert. L'étui en bois caractéristique a bien entendu été conservé. A noter que le produit titre alors 68°, contre 69° de nos jours.
 
Comme les liqueurs sa présentation va connaître des évolutions au fil des années avec notamment l'usage de la double étiquette à partir des années 1930.

Les flacons changent la qualité demeure

Publicités espagnoles pour l'élixir
Dès le lancement des campagnes commerciales pour la nouvelle gamme des "liqueurs fabriquées à Tarragone" le flacon de l'élixir apparaît au coté des liqueurs.
Toutefois ce dernier fait également l'objet de supports promotionnels spécifiques comme cette belle photographie en noir et blanc des années 1920 qui met le flacon en situation sur la table d'un amateur. On dénombre aussi des encarts publicitaires dans des revues.

Différents formats de flacons



 
 
En 1964, la production d'élixir végétal s'arrête à Tarragone mais se poursuit de nos jours encore à Voiron.

Voir aussi :

lundi 14 juillet 2014

Elixir et produits pharmaceutiques à Tarragone

Lorsque les chartreux reprennent la production de leur liqueur lors en exil à Tarragone, ils y produisent également le fameux élixir végétal. Dans leur laboratoire pharmaceutique ils fabriquèrent également d'autres produits hygiéniques et médicinaux, qu'ils exportaient également en France.

Elixir végétal fabriqué à Tarragone par les Pères Chartreux

Son histoire suit celle de la liqueur, après l'expulsion des Chartreux sa production reprend à Tarragone sous une nouvelle présentation tandis qu'en France l'appelation commerciale continue d'être exploitée par les liquidateurs. Par la suite la double-étiquette sera d'usage jusqu'au début des années 1940.

Photographie de la pharmacie de la distillerie de Tarragone, détruite par un bombradement en 1938

Autres produits hygiéniques et médicinaux

Planche de l'exposition "400 ans d'histoire"
Outre l'élixir, les plus connus sont le dentifrice de la Grande Charteuse, à 80 degrés et la boule d'acier (ou minérale) composé d'un "mélange de fer et de substances gommeuses et balsamiques". La boule pouvait être utilisée en usage externe ou en infusion, "constituant ainsi un remède tonifiant, apéritif et nullement corrosif dont les bons effets sont de plus en plus appréciés" (et nombreux à en croire les prospectus de l'époque).
Cette même pharmacie produisait "le plastron hygiénique efficace disait-on pour les maladies de la poitrine et de l'estomac ; les pastilles pectorales ; la toile souveraine, efficace pour rétablir la circulation sanguine ; la teinture anti-rhumatisante ; la pierre chartreuse ou "sel de Saturne", aux grandes propriétés curatives, tant pour les maladies des yeux comme pour les plaies de cicatrisation difficile ; les pilules anti-bilieuses, en tant que purge, et, enfin les pommades suppurantes et résolutives".

La fin de la production
Celle-ci sera bien antérieure à celle des liqueurs puisque les derniers produits pharmaceutiques élaborés furent la boule d'acier et l'élixir végétal à 68 degrés qui cessèrent d'être fabriqués en 1964. Cela s'explique notamment par les évolutions règlementaires et administratives, qui se faisaient plus contraignantes, mais également par les évolutions du marché.

Voir aussi :

dimanche 29 juin 2014

Festivités aux caves de la chartreuse

Lundi 23 juin à Voiron on célébrait les 250 ans de la liqueur verte ; ce fût également le lancement des activités estivales aux caves de la chartreuse. La journée fut en effet festive, rythmée par de multiples animations et en présence de nombreux amateurs de la région et d'au-delà.

Les caves avaient été aménagées pour l'occasion et dès l'accueil le visiteur n'avait qu'à suivre le tapis vert, longer les futs de vieillissement pour regagner le hall, les expositions et la cours où se tenait la plupart des animations...

Aperçu de quelques moments de cette journée du 23 juin qui s'est tenue dans la bonne humer et sous un soleil radieux.


Des animations tout au long de la journée : buffet convivial le midi, gâteau d'anniversaire pour les 250 ans et discours pour l'occasion, spectacles et concerts, artistes à l'œuvre et quelques rafraichissements à base de chartreuse...

La liqueur verte était bien entendu à l'honneur. On pouvait la déguster on the rocks en écoutant la musique sous le chapiteau, au stand dessert avec chocolats, guimauve et barbe-à-papa à la verte ou encore en cocktails dans la salle de dégustation qui en proposait 6 recettes.

Au final un grand merci à Chartreuse Diffusion pour cette belle journée.

Retrouvez d'autres photos sur les comptes Pinterest et Twitter du blog !