samedi 13 décembre 2014

Cuisine & Chartreuse

Nous l'avions rencontrée lors de la journée à Voiron pour les 250 ans de la liqueur verte, Mylène de Cuisine & Vanity vient nous parler... de chartreuse !

Comment t'es tu intéressée à la chartreuse ? Peux-tu nous en dire plus ?
"J’ai connu la chartreuse en venant habiter en dessous de Voiron. Originaire de Haute-Savoie ma jeunesse a plutôt été bercée par la gnole…enfin façon de parler ;) J’ai eu la chance de visiter les caves, et de passer une soirée dinatoire à l’époque juste à coté des immenses foudres conservant le nectar. Le coté pittoresque de cette soirée, et le mystère de cette recette conservée par seulement 2 pères Chartreux a rajouté à ma curiosité de découvrir ce breuvage mystique et son histoire.
J’ai alors rencontré Philippe Boyer aux caves de Chartreuse pour en savoir plus sur l’histoire de cette liqueur et déterrer son secret. Pour le secret ce fut peine perdue ;) ! Il reste bien gardé dans un coffre au monastère et sa formule connue uniquement des pères Benoit et Jean-Jacques. Quant à sa légende, elle est fascinante et l’on devient addict au mystère qui l’entoure.
Coté organoleptique, dès le départ j’ai aimé l’odeur, les effluves herbacées de cette liqueur, ses reflets jade, olive, sans toutefois pouvoir la boire. Ma particularité est justement de ne jamais en déguster, et de ne la consommer qu’en cuisine !
J’adore l’association de son parfum au chocolat, en mousse ou dans des truffes par exemple. Ou dans une sauce. Attention toutefois à la cuisiner à froid car comme tout alcool le bouquet de la chartreuse se fane dès qu’il est chauffé !"



Il y a plusieurs recettes sur ton blog, peux-tu nous en parler ? Pourquoi cuisiner avec de la chartreuse ? Des conseils pratiques ?
"J’aime cuisiner des recettes de terroir, classiques, certes, mais j’essaie néanmoins toujours d’ajouter une note personnelle, une épice exotique, un poivre atypique, un alcool différent. Cuisiner la chartreuse quand on ne la boit pas et qu’on aime sa fragrance m’est apparue comme une évidence.
La chartreuse est un produit chargé d’histoire, et comme tout produit il est important de le respecter quand on le cuisine. C’est une liqueur puissante et son goût peut être dérangeant aussi.
Il est donc important de doser légèrement au départ si on ne l’a jamais cuisiné. Mais sa saveur est tellement distinctive, singulière, qu’elle sublime un plat familier, transforme un met ordinaire, et révèle un produit noble également.
Par exemple je ne cuisine plus la mousse au chocolat qu’ AVEC de la chartreuse verte. Chaque personne qui la goûte aime cette saveur surprenante. Et en crème brulée, recette empruntée au Chef Jean Sulpice 2 étoiles au Michelin, c’est un délice ! Techniquement la chartreuse a du mal à supporter la chaleur et d’être cuite, car son goût s’évapore. Je rêve par exemple de mettre au point un foie gras à la chartreuse verte mais je teste encore les dosages pour être vraiment au point.
Liqueur fine et parallèlement dominante, son utilisation doit être faite avec parcimonie pour ne pas devenir écœurante en cuisine. Pour le sirop de mon baba à la chartreuse jaune j’ai fait aussi plusieurs essais avant de trouver le bon équilibre. Et puis c’est aussi une question de goût. Dans la crème brulée, je suis généreuse en chartreuse car il y a une cuisson qui réduit sa puissance aromatique et aussi parce que j’aime ça ;)
La chartreuse est aujourd’hui pour moi un produit qui a toute sa place dans ma cuisine, une place de choix même. C’est un peu une marque de fabrique culinaire, comme certains grands chefs l’ont aussi, avec beaucoup plus de talent que moi !
Emmanuel Renaut chef 3 étoiles à Megève, Christophe Aribert chef 2 étoiles à Uriage sont des porte-drapeau de la fameuse liqueur. Mais chaque personne est à même de la cuisiner et de la savourer, dans un verre ou dans un plat !"
 
En attendant les fêtes, Mylène nous propose sa recette de Truffes au chocolat et chartreuse verte.

lundi 1 décembre 2014

Reportage "L'histoire secrète de la Chartreuse"

Vendredi dernier dans Enquêtes de régions Rhones-Alpes, France 3 consacrait un beau documentaire à la Chartreuse. 24 minutes sur la liqueur, son histoire et ses spécificités...
 
 
 
L'émission peut être visionnée en ligne via le lien suivant (à partir de 20 min 53) :
http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/emissions/enquetes-de-regions-rhone-alpes


Outre un reportage sur le lieu de production, des échanges avec les moines liquoristes, le documentaire illustre le monde des amateurs de la liqueur, l'occasion à partir de 39 min 37 de retrouver les images tournées lors de la dernière dégustation des Fous de Chartreuse en octobre dernier !

mardi 14 octobre 2014

Dégustation octobre 2014

Ce samedi 11 octobre, comme l'annonçait le programme, la "Grosse Dégustation" de Chartreuse avait lieu aux caves Bossetti, la seconde de l'année après celle de mars. Une nouvelle fois, amateurs, fous de Chartreuse, curieux ou simples passants avaient l'occasion de passer un bon moment autour de la liqueur des chartreux. Le blog était sur place, aperçu de la journée.
 

Au stand dégustation 8 grandes bouteilles étaient alignées ; des jéroboams, dont une pièce unique, conçue pour l'événement, la Santa Tecla jaune de l'année avec le lion en contre étiquette. Olivier et Sylvain officiaient : Verte 250 ans, MOF, 9ème centenaire, cuvée des fous de chartreuse, VEP jaune et verte, il y avait même du génépi. Le tout en bouteilles de 3 litres, bravo pour le service.
 
A deux pas de là, le grand buffet présentait un éventail de mets à base de chartreuse :
Que de bonnes choses, coup de cœur pour le foie gras à la myrtille. Le jambon ibérique s'accordait très bien avec la VEP verte et les créations éphémères du confiseur et chocolatier Mazet ont fait des heureux avec la Santa Tecla jaune 2000.
 
Et toujours des échanges et de la bonne humeur, de nombreuses animations, des cadeaux à la pêche miraculeuse, des cocktails au jus de gingembre frais et d'autres surprises sur le stand du blog !  Beaucoup de visiteurs au final et une équipe de France 3 sur place le matin accueillie par Philippe.
 
Un grand merci aux Caves Bossetti et à Chartreuse Diffusion pour cette très belle journée. Une attention toute particulière pour Philippe, bravo et merci à lui !
 
Voir aussi :

dimanche 5 octobre 2014

Dégustation ce samedi 11 octobre



Grande dégustation chartreuse aux caves Bossetti à Paris samedi 11 octobre : Découvrez le programme de la journée. Série spéciale de jéroboams, buffet aussi alléchant que varié, multiples animations... Comme d'habitude Philippe nous régale et la journée s'annonce prometteuse.
 
Le blog vous donne rendez-vous sur place !

mercredi 24 septembre 2014

Tarragone, 14 septembre

Dimanche 14 septembre, jour de fête à Tarragone, ou plus précisément le jour du commencement des fêtes annuelles de la Santa Tecla ! Rodolphe était sur place, il nous raconte :

 "A 11h place Santiago Russinyol et sous les porches de la rue Merceria, les différents restaurateurs de l'association de la Part Alta nous invitent à découvrir, sous forme de bouchées, ce plat traditionnel de Tarragone, l'espineta amb cargolins (épinette aux escargots). Parmi les différentes versions il y en avait évidemment une à base de chartreuse.
 
A partir de midi, sur la place de la Font c'est au tour des Castellers de se lancer dans la fête avec différentes construction de leurs fameux châteaux humains, édifiés par quatre groupes de la ville. Ensuite à 13h30, aux pieds de la Cathédrale, arroces del domingo (riz du dimanche). 
 
Dans l'après-midi direction le théâtre de la ville qui accueille une exposition sur les 250 ans de la chartreuse verte, plus petite qu'à Voiron mais toute aussi intéressante ! Et après ça une petite glace à la Chartreuse chez Raffa Gelati.
 
19h30 c'est le lancement officiel des festes de la Santa Tecla avec l'annonce des ménestrels depuis le balcon de la mairie et les traditionnels onze coups de mortiers et autres pétards. Le public enthousiaste se retrouve sous une pluie de petits papiers avec l'inscription “Visca Santa Tecla”. Que les fêtes commencent !
 
Après toutes ces émotions il reste encore à se diriger place du forum pour boire la fameuse mamadeta, la boisson officielle des fêtes à base de chartreuse et de granité citron. Pour finir nous avons dégusté de très bons tapas et une mamadeta aux fruits rouges dans un resto conseillé par Marianne, au nom évocateur (chartreuse verte en phonétique) près de la Cathédrale. Et toujours différentes vitrines de cavistes ou d’une boulangerie décorées aux couleurs des fêtes et de la chartreuse. 

Quelle belle journée, et vivement l'an prochain pour cette fois vivre le final de ces superbes fêtes de la Santa Tecla."
 
[Merci  à Rodolphe et  Sandrine pour les photos]
Voir aussi :

samedi 13 septembre 2014

Santa Tecla 2014

La rentrée passée, voici venu le temps des fêtes de la Santa Tecla, du 14 au 24 septembre à Tarragone. Découvrez le programme officiel des festivités.
 
Pour l'édition 2014, c'est la figure altière du lion qui est à l'honneur sur les visuels, le lleons en la roca de Santa Tecla. Personnage central du bestiaire local et des processions populaires, il est avec l'aigle un des emblêmes de ces réjouissances traditionnelles. La cuvée spéciale de liqueur jaune à 43° reprend comme chaque année l'affiche en contre-étiquette, mais cette fois-ci ce n'est pas le cas de la chartreuse verte...

250 anos
En effet, en l'occasion de l'anniversaire de la liqueur verte, il n'était pas question de ne pas célébrer la chose à Tarragone ! Aussi cette année durant les fêtes seront commercialisées des bouteilles de chartreuse verte avec la présentation des 250 ans, avec une contre-étiquette traduite du français. Par ailleurs, une partie de l'exposition « 1764 – 2014 Chartreuse Verte, une histoire qui ne fait que commencer » a été reproduite à Tarragone en complément de plusieurs animations.

Voir aussi :

dimanche 31 août 2014

Elixir végétal de Tarragone

Après le laboratoire pharmaceutique de la distillerie de Tarragone, penchons plus en détail sur son produit phare, l'élixir végétal et ses spécificités lorsque produit en Espagne lors de l'exil des Pères Chartreux. A la clé quelques documents peu communs.

La présentation et son évolution
Expulsés de France en 1903, les moines reprennent la production de leur liqueur, mais également de leur fameux élixir de longue vie, dans une distillerie mise en place pour l'occasion à Tarragone. La présentation de ce dernier est conforme à la nouvelle identité visuelle des produits des chartreux en Catalogne.


Illustration détaillant la présentation de l'élixir végétal fabriqué à Tarragone par les Pères Chartreux







Sur l'étiquette au format carré, on retrouve le symbole cartusien et le losange jaune et vert. L'étui en bois caractéristique a bien entendu été conservé. A noter que le produit titre alors 68°, contre 69° de nos jours.
 
Comme les liqueurs sa présentation va connaître des évolutions au fil des années avec notamment l'usage de la double étiquette à partir des années 1930.

Les flacons changent la qualité demeure

Publicités espagnoles pour l'élixir
Dès le lancement des campagnes commerciales pour la nouvelle gamme des "liqueurs fabriquées à Tarragone" le flacon de l'élixir apparaît au coté des liqueurs.
Toutefois ce dernier fait également l'objet de supports promotionnels spécifiques comme cette belle photographie en noir et blanc des années 1920 qui met le flacon en situation sur la table d'un amateur. On dénombre aussi des encarts publicitaires dans des revues.

Différents formats de flacons



 
 
En 1964, la production d'élixir végétal s'arrête à Tarragone mais se poursuit de nos jours encore à Voiron.

Voir aussi :